Promotion de la recherche

Dans le cadre de projets pilotes l’Office fédéral de la justice accorde des subventions pour le développement, l'expérimentation et l'évaluation de nouvelles méthodes en matière d'exécution des peines et mesures et d'aide à la jeunesse (stationnaire). Le CSCSP se propose de soutenir, par sa promotion, des projets de recherche appliquée concernant des questions de l’exécution des sanctions pénales et de réinjecter les conclusions scientifiques dans la pratique.

Projets pilotes de la Confédération 

Il incombe aux responsables de l'exécution des peines et mesures d'examiner constamment si, parallèlement aux méthodes d'exécution en vigueur, il en existe d'autres qui favoriseraient la réinsertion sociale des délinquants. Il est également important de vérifier si des objectifs secondaires souhaitables pourraient être atteints (par ex. la réconciliation entre victime et délinquant), et si oui, comment.

Sur la base de mandats légaux, l’Office fédéral de la justice (OFJ) accorde des subventions pour le développement, l'expérimentation et l'évaluation de nouvelles méthodes et conceptions en matière d'exécution des peines et mesures et d'aide à la jeunesse (stationnaire). 

Projets pilotes de l’Office fédéral de la justice

Promotion du transfert de connaissances 

Depuis 2012, le CSFPP promeut dans une modeste mesure la recherche appliquée dans le domaine de l’exécution des sanctions. Ces efforts ont pour but stratégique la promotion des connaissances scientifiques qui semblent pertinentes pour l’exécution des sanctions en Suisse et qui peuvent être transposées dans la pratique. Il a soutenu les projets ci-après:

  • Disziplinarstrafen im Vergleich (Mesures disciplinaires en comparaison). Anna Isenthardt, Prison research, Université de Berne.
  • Progression Art. 59 StGB, Experteninterviews (Progression art. 59 CP, interviews). Klaus Mayer et Dirk Baier, Institut für Delinquenz und Kriminalprävention, Departement Soziale Arbeit, Zürcher Hochschule der angewandten Wissenschaften (Institut de la délinquance et de la prévention de la criminalité, Département du travail social, Haute école zurichoise des sciences appliquées).
  • Soutien à l’enquête en ligne concernant des questions du travail social dans la justice en Suisse. Unterstützung des Online-Survey zu Fragen der sozialen Arbeit im Justizvollzug in der Schweiz. Melanie Wegel et Klaus Mayer, Institut für Delinquenz und Kriminalprävention, Departement Soziale Arbeit, Zürcher Hochschule der angewandten Wissenschaften (Institut de la délinquance et de la prévention de la criminalité, Département du travail social, Haute école zurichoise des sciences appliquées).
  • Lern-, Trainings- und Interventionsprogramme im Strafvollzug und in der Bewährungshilfe (programmes d’apprentissage, d’entraînement et d’intervention dans l’exécution des sanctions pénales et la probation). Dirk Baier et Klaus Meyer, Institut für Delinquenz und Kriminalprävention, Departement Soziale Arbeit, Zürcher Hochschule der angewandten Wissenschaften (Institut de la délinquance et de la prévention de la criminalité, Département du travail social, Haute école zurichoise des sciences appliquées).
  • Personalbefragung: Der Alltag des Personals im Freiheitsentzug (Enquête auprès du personnel: Le quotidien du personnel pénitentiaire). Anna Isenhardt, Ueli Hostettler, Prison Research, Université de Berne.
  • Übergangsmanagement (Gestion de la transition). Prof. Ineke Pruin, Institut de droit pénal et de criminologie de l’université de Berne.
  • Projet de recherche «Rechtsschutz und Freiheitsentzug» (Protection juridique et privation de liberté), Anja Eugster, Jörg Kuenzli, Centre suisse de compétence pour les droits humains (CSDH).
  • Transfert des connaissances fournies par le projet pilote Exécution des sanctions orientée vers les risques ROS.


Le CSCSP est en train de concevoir un nouvel instrument servant à transférer des conclusions de la recherche dans la pratique. Il est possible déjà aujourd’hui de proposer des initiatives en vue de l’échange interdisciplinaire et intrarégional entre spécialistes. 

Contact

Laura von Mandach, Responsable du Domaine Connaissances spécialisées & analyse.